Equipe

Passionné de l’image depuis l’enfance, Sébastien Pflieger devient professionnel de la vidéo en 2007.

Après un court passage chez Arte et France3 , il remporte en 2009 le prix des entreprises innovantes Créacc Alsace (drones pour tous).
Il continue ensuite son parcours dans la publicité avec des entreprises tels que Edf, Renault ou Mc Donald.

Il part en 2010 sur les Chemins de Compostelle, puis sur l’ile de Shikoku au Japon pour y faire le pèlerinage Bouddhiste des 88 temples et d’en ramener un reportage.

De retour en France , il se forme aux techniques du cinéma, du métier de machiniste à celui de réalisateur .
il devient titulaire d’un agrément art visuel, puis soutenu par la DRAC et le réseau école et cinéma , il enseigne le cinéma au sein de l’éducation nationale.

Aujourd’hui il conseille les entreprises pour la réalisation de films, et exerce dans l’enseignement en tant que conférencier.

Sébastien Pflieger
Président d'Alsa Vidéo

Après une enfance partagée entre la France et l’Afrique de l’ouest, il hésite entre des études en mécaniques ou artistiques. Ce sera finalement un BTS de Conception de Produits Industriels qu’il fera, suivi d’un an de formation de Designer Concepteur.

En parallèle de son travail en temps que Dessinateur projeteur pour les sociétés SEB ou Alstom, il cultive une expression artistique et un besoin d’exprimer des émotions complexes, que ce soit au travers de l’écriture, du dessin d’art ou du théâtre. Il participe à l’atelier théâtre de Thomas Ress en 2011 et 2012 et devient membre de l’association « l’esprit BD » 2012.

Sa rencontre avec Sébastien Pflieger en 2005, lui permet appréhender la vidéo comme nouveau moyen d’expression. Après avoir participé à de nombreux projets et suivi le lancement de « l’atelier numérique » à l’Espace 110, il participe à la fondation d’AlsaVidéo.
Au sein de cette association il apporte ses compétences en gestion de projet et en conception mécanique, une vison graphique et symbolique de l’image, ainsi que son envie d’exploiter la vidéo en temps que vecteur d’émotions.

Mickael VERNAY
Vice président d'Alsa Vidéo

Passionné par le cinéma depuis des années, Frédéric participe pour la première fois à un court métrage en 2008 avec The Unforgiven de (et avec) Mikael.
Suite à sa rencontre avec les autres membres d’AlsaVidéo, il passera à la vitesse supérieure en 2012 en devenant peu à peu cadreur, monteur, réalisateur…

Informaticien et passionné de nouvelles technologies, il s’occupe également avec Olivier, du site internet et du forum de l’association.

Frédéric Plas
Secrétaire d'Alsa Vidéo

Passionné depuis toujours par les nouvelles technologies, il entreprend des études dans le domaine de l’informatique au début des années 2000. Il travaillera ensuite en tant qu’administrateur système et réseaux pendant quelques années.

C’est en 2003 qu’il fait la connaissance de Sébastien Pflieger. Au fil des années il échangera avec ce dernier sur différents thèmes tels que la vidéo et la photographie. C’est ainsi qu’en 2009 il décida d’explorer le métier de photographe indépendant.

Passionné par cet art et préférant le conserver comme tel, il arrêtera son exploitation professionnelle après quelques années et retournera à ses premières compétences : l’informatique.

Afin de faire profiter les autres de son apprentissage de la photographie, il s’inscrivit dès sa création à l’atelier de création numérique de l’Espace 110 (Illzach) proposé par S. Pflieger. Se découvrant ainsi une nouvelle passion qu’est la vidéo, il fut parmi les membres fondateurs de l’association AlsaVidéo.

Il passe aujourd’hui une grande partie de son temps au sein de cette association ainsi qu’à la gestion de sa jeune société.

Olivier Beluche
Secrétaire adjoint d'Alsa Vidéo

Passionnée de cinéma depuis toute petite, ce n’est qu’en 2014 qu’elle rejoint le cours de Sébastien Pflieger à l’Espace 110.

Durant toutes ses études de pharmacie, elle a activement participé au milieu associatif de la faculté de pharmacie. En 2007, elle monte un projet pour un voyage humanitaire dans un orphelinat au Cameroun, afin de ramener des affaires scolaires pour les enfants, des médicaments et des subventions pour l’orphelinat.

En 2007-2008, elle est responsable humanitaire au sein de l’AAEPS (association de l’amicale des étudiants en pharmacie de Strasbourg) où elle s’occupe d’organiser des événements pour le Sidaction, le Téléthon, des dons du sang… en plus des autres événements organisés par l’amicale.
En 2008, elle participe au 4L trophy, rallye humanitaire en 4L au Maroc.

Elle participe régulièrement à des festivals en tant que bénévole (Scène de rues à Mulhouse, Lez-arts scéniques à Sélestat, Festival Sakifo à La Réunion…)

Docteur en pharmacie depuis 2011, elle se forme au Management et au Marketing à l’école de Management de Strasbourg (l’E.M.) afin de reprendre l’officine paternelle en décembre 2012.

Anne-Laure MATT
Trésorière d'Alsa Vidéo

Activité: comédien, acteur, chanteur, musicien, auteur, compositeur, réalisateur.
Théâtre: 13 ans au CREA de Kingersheim dont 4 au conservatoire.
- Théâtre ‘comédien’
La farce de maître patelin, Ubu roi, la cantatrice chauve, les affreuses, peau d’âne, Richard III, incendie,phèdre, histoire du communisme raconter aux malades mentales, la sensation d’élasticité lorsque l’on marche sur les cadavres, la peau d’Elisa, l’avare, le bourgeois gentilhomme, Willy protagoras enfermer dans les toilette,
- Théâtre ‘réalisateur/scénariste’
La citoyenneté au collège 1-2, peau d’âne.

Net ‘réalisateur/scénariste/producteur/acteur
Les potes casteur

Atelier de court métrage
‘acteur’ Le prénom, l’histoire de Jimmy, diverses pubs…
Réalisateur: « tellement intime »

Musique:
2 ans de chant à l’espace 110
Bassiste

Jérôme Combre
Membre d'Alsa Vidéo

Loïc Boigeol, membre de l’association AlsaVideo

Doté d’un fort instinct créatif, Loïc s’est depuis toujours intéressé aux différents modes d’expression artistique.

Diplômé d’un baccalauréat Arts Appliqués et d’un BTS en industrie graphique option communication graphique, il travaille pendant 2 ans au sein de la société de prêt-à-porter Dub&Bass en tant que graphiste textile et participe à plusieurs expositions d’artistes peintres, notamment le Salon des 40 de Saint-Louis.

Il se découvre, en 2004, une passion pour le théâtre et les arts de la scène et suit depuis lors, différents ateliers dirigés par Olivier Garrabe, Anne-Laure Walger-Mossière, Françoise Félicité ou encore Thomas Ress.
Il intègre pendant 2 ans l’association de théâtre d’improvisation L’Athila de Saint-Louis, dirigé par Arnaud Ginther et suit des stages d’expression corporelle ainsi qu’un ateliers de danse.
Puis, en 2012, il crée avec Mathieu Dietsch, la compagnie de théâtre amateur Rêves résiduels.

Il y a quelques années, il rencontre Sébastien Pflieger avec qui il travaille sur de nombreux projets de réalisation vidéo, développant ainsi ses capacités de jeu devant une caméra.
Fort de son expérience de comédien et de sa capacité d’écoute, il saisit l’opportunité de réaliser certains rêves d’enfants en s’essayant à la direction d’acteur.

Il intègre, à sa création, l’association AlsaVidéo à laquelle il apporte ses différentes compétences artistiques: écriture de scénario, création de costume et de décors, jeu, mise en scène, communication et gestion d’équipe de comédiens et figurants.

Loïc Boigeol
Membre d'Alsa Vidéo

C’est à l’âge de 13 ans qu’il commence l’apprentissage du théâtre au Créa Kingerheim, épris par la scène et son ambiance particulière, il y restera 10 ans jusqu’à la classe de Conservatoire d’Art Dramatique.

Il découvrira par la suite l’atelier numérique ainsi que l’association Alsavidéo, dans lesquels il apprend un nouveau style de jeu, plus vrai, celui du cinéma.

Après un certain temps, il tombera amoureux de l’écriture, notamment de Poèmes, véritables échappatoires où les idées et les mots fusent comme des coups de pinceau.

Aujourd’hui, il a la possibilité d’exercer ses passions dans son travail d’Animateur au CSC de Thann, en amenant le théâtre à la porté de jeunes enfants.

Maxime Oesterlé
Membre d'Alsa Vidéo

Mikael Kreicher alias MK a été passionné par le septième art dès son plus jeune âge.

Après avoir vu et revu des films en analysant certaines scènes, il décide à l’âge de 14 ans de s’acheter une caméra afin de réaliser des remakes de scènes tirées des films cultes qu’il apprécie tant.

Très vite il commence de plus en plus à s’intéresser à tout ce qui entoure le cinéma. La réalisation, mais également le montage, l’écriture qu’il adore, ainsi que la comédie.

Autodidacte, il s’est lancé un défi ; réaliser entièrement un « vrai » court-métrage avec des amis, qui partagent également cette passion.

Enfin en 2012, son entrée au club vidéo, puis dans Alsavideo est une révélation : il rencontre d’autres passionnés, avec qui il tourne de nouveaux projets qui lui permettent de parfaire encore plus ses connaissances et ses capacités.

Mikaël Kreicher
Membre d'Alsa Vidéo

Enfant d’Illzach né en 1988, c’est dans le foot qu’il grandit. Victime d’un accident de la route à l’âge de 9 ans, sa perception de la vie en sera modifiée.

Grand amateur de cinéma depuis toujours, c’est en 2012 qu’il se décide à rejoindre l’atelier de création numérique basé à l’Espace 110. C’est à ce moment qu’il fera la rencontre de Sébastien Pflieger.

L’envie de passer derrière la caméra devint si grande qu’il tenta ses premières expériences au travers de diverses petites vidéos et clips.

Son apprentissage de la réalisation ainsi que du montage s’effectue sur près de 2 ans, sous la houlette de Sébastien Pflieger.

Une fois les bases assimilées, elles lui permettront de mettre en oeuvre des vidéos de meilleures qualités et surtout de mieux comprendre l’impact des images à travers ce support.

Suite à cela, naquit AlsaVidéo et des projets de réalisation plus consistants ce sont enchaîner.

La création d’AlsaVidéo lui permit de voguer sur un autre terrain tout en restant très proche de la vidéo.

En effet il anima des « Ateliers Cinéma » tant dans des Centres Socio Culturels que dans des écoles, toujours en compagnie de Sébastien Pflieger.

Ces échanges resteront pour lui, l’une des plus belles aventures car le partage de connaissances avec les enfants n’a pas de prix.

Pour lui, la vidéo ou tout autres support artistique restera toujours un moyen de laisser son imagination voyager dans des lieux mystiques…

Halim Sahnoun
Membre d'Alsa Vidéo

Passionnée de danse depuis toute petite, elle débutera par apprendre le Rock, puis le Modern Jazz et le Hip-hop à l’adolescence.

C’est à l’âge de 11 ans que Solenne est heureuse de découvrir sa première expérience au théâtre.
En parallèle à cette époque, Solenne écrit beaucoup. Principalement des textes musicaux qu’elle tient dans un cahier, s’inspirant de morceaux de musique déjà existants. C’est à la même époque qu’elle commence à écrire des récits autobiographiques; ce besoin de coucher ses émotions sur le papier lui restera.
A l’époque du lycée, Solenne se renseigne sur un BTS Audiovisuel pour se former au métier de régisseur.
Les événements finiront par l’amener dans une section totalement différente, le Paramédical : Solenne devient Aide-Soignante à 20 ans.

C’est en 2011 que Solenne connaît sa première expérience audiovisuelle, en tant que figurante pour le clip d’un groupe de musique local : Claudio Capeo. Le titre « Évacuation » sera tourné à l’Ecomusée d’Alsace en costume d’époque. Cette découverte du monde de l’audiovisuel et de la mise en scène sera pour Solenne une sorte d’élément déclencheur.
En 2012, elle se lance dans le théâtre en rejoignant la troupe d’amateur des Villotins de Hochstatt, qui fait 7 représentation par an.
L’année suivante, elle rejoint en parallèle le groupe de l’atelier numérique mené par Sébastien Pflieger où elle découvre, en plus du jeu d’acteurs, tous les métiers du cinéma : de la conception à la réalisation. Cela la passionne.
C’est grâce à ces cours que Solenne décide de reprendre des études d’Esthétique afin de développer, entre autres, des compétences dans le maquillage professionnel (pour le cinéma,  le théâtre,  la mode…). Son congé de formation professionnel débute le 1er septembre prochain, à l’Art Studio Academy à Thann et durera neuf mois.

Solenne Boinet
Membre d'Alsa Vidéo

Depuis des années Philippe est passionné par le jeu d acteur sous toutes ses formes. Il assiste à de nombreux spectacles à la Filature, Poche ruelle, l Entrepôt, Scène de rue, festival d’Avignon, Théâtre du Bussang. En 2011 il se lance et intègre l’atelier théâtre de Claudine Langer et en 2013 l’atelier de Thomas Ress. Depuis 2 ans il a intégré l’atelier vidéo de Sébastien Pflieger et fait parti d AlsaVidéo depuis sa création. Il a écrit le scénario de seconde nature (premier court métrage réalisé au sein de l’association).

Philippe Brent
Membre d'Alsa Vidéo

Attirée par les planches de théâtre, Sarah suivra, entre 2001 et 2005, des cours d’improvisation, sera initiée aux techniques du  masque de la Commedia dell’arte, au théâtre de l’absurde et au théâtre classique dans l’école de théâtre «  De cour à Jardin » à Mulhouse et au CREA de Kingersheim.

En 2005, Sarah est  engagée en qualité de comédienne dans le rôle d’une adolescente rebelle, au sein de la compagnie Dorlis & Cie dans la création  « Style genre ».

A la fin de son contrat Sarah arrête momentanément le théâtre et prépare un concours d’entrée à l’Institut supérieur social de Mulhouse.

Elle garde cependant une activité artistique durant cette période, et  s’essaie  à la photographie argentique et numérique et expose son travail dans une petite galerie mulhousienne.

Elle est également engagée pour photographier des performances d’artistes lors de salons.

Elle s’essaie à la mode, et défile à plusieurs reprises pour une créatrice mulhousienne.

Fin 2009 Sarah débute un tour du monde qui durera 3 ans.

Elle voyage ainsi à travers l’Australie, les Etats-Unis, l’Amérique Centrale, une partie de l’Asie, et l’Amérique du Sud.

En 2013, à son retour de voyage, Sarah s’inscrit au Conservatoire d’Art Dramatique du CREA. Elle valide son cycle 1 en fin d’année.

Sarah rejoint l’Atelier Numérique de l’Espace 110 d’Illzach animé par Sébastien Pflieger  où elle étudie les techniques de jeu face à la caméra, les  techniques de l’audiovisuel  et l’écriture de scénario.

Elle est membre de l’Association Alsavidéo depuis novembre 2013.

Parallèlement Sarah travaille comme  élève éducateur et poursuit sa formation d’accompagnement éducatif et social.

Sarah Rossa
Membre d'Alsa Vidéo

Attirée par les planches depuis une vingtaine d’années, c’est en 2001 qu’elle intègre une troupe d’amateurs de l’association Antidote&Cie qui monte « Drôle de genre bien humain » écrit et mis en scène par Yann Domenge pour un projet humanitaire dans un orphelinat au Maroc.

Originaire de Besançon, mariée et mère de deux enfants, elle s’installe en 2010 à Illzach et décide de reprendre le théâtre en participant à l’espace 110 à l’atelier de Thomas Ress, metteur en scène, avec qui elle développe son jeu de comédienne durant 4 années. Elle fait en parallèle la rencontre de Sébastien Pflieger, réalisateur et intègre à son lancement l’atelier numérique en 2012, où elle apprend le jeu d’actrice face à la caméra. Et s’associe à la création d’Alsavidéo.

Diplômée d’un BTS Gestion et Commerce, elle met ses connaissances à profit en tant que trésorière de l’Association « Rêves Résiduels », compagnie de théâtre amateur créée en collaboration avec Mathieu Dietsch. Ce dernier met en scène « Cendres de Cailloux » de Daniel Danis où elle interprétera Shirley durant quelques jours à la grange Buckley à Masevaux en Aout 2013.

Pour parfaire ses connaissances et pratiques théâtrales, elle suit des stages d’expression corporelle à la Filature de Mulhouse, notamment celui de David Lescot en janvier 2014 et débute le conservatoire de Mulhouse 3ème cycle en septembre 2014.

Murielle Fadier Bouillaud
Membre d'Alsa Vidéo